Chute de cheveux: les causes et solutions

Chaque jour nous perdons 30 à 60 cheveux. C'est normal. Mais plus de 100, non! La chute de cheveux s'explique et bonne nouvelle, nous pouvons même y remédier ! Découvrez les causes et les solutions à la chute de cheveux.

Les principales causes: La fatigue, stress, désordre hormonal, grossesse ou choc psychologique.

Votre chevelure est-elle en bonne santé ? Pas évident de compter les cheveux perdus sur la brosse, sous la douche ou sur l'oreiller. Mais en cas de chute brutale, vous vous en rendrez compte. Les femmes ont tendance à perdre leur cheveux sur le haut du crane et de manière disparate, ce qui retarde parfois la détection d'un problème d'alopécie.

Vos cheveux poussent et tombent selon un cycle bien établi. La durée de vie d'un cheveu féminin est de six ans environ. Ensuite il chute et est remplacé par un autre. Un follicule pileux peut ainsi donner naissance à une vingtaine de cheveux au cours d'une vie. Et quand c'est fini, c'est fini. De plus, selon votre couleur de cheveux, vous aurez une chevelure plus ou moins dense.

Cheveux d'automne


Vos cheveux ont pris la poudre d'escampette ? Pas de panique. Il peut s'agir d'une chute de "saison" ainsi appelée parce qu'elles se produisent à l'entrée de l'automne ou de l'été. En réalité ces chutes suivent généralement une grande fatigue ou un grand stress. Vous n'avez rien remarqué ? C'est normal. L'origine du mal est à rechercher dans le passé. C'est trois mois plus tôt que se décide le destin de nos cheveux. Et entre la fatigue accumulée avant les vacances d'été et les cheveux boostés par les rayons du soleil (et qui seront donc aussi plus nombreux à tomber), l'équation est résolue. Vous pouvez vivre une chute brutale de cheveux à n'importe quel moment de l'année. Reste plus qu'à découvrir quel événement à servi de déclencheur trois mois plus tôt.

Des hormones à dompter


Nos cheveux réagissent fortement aux hormones. Les dérèglements hormonaux sont la première cause d'alopécie chez la femme. C'est la situation que vivent de nombreuses jeunes mamans qui après avoir arboré une crinière superbe pendant leur grossesse, se voient perdre de nombreux cheveux après l'accouchement ou après la fin de l'allaitement. Les cheveux sont sensibles aux ostrogènes, présents en grandes quantité pendant la grossesse, ils chutent après l'accouchement (ou à la ménopause) et emportent votre chevelure avec.

Une chute de cheveux importante peut aussi être la trace d'un problème hormonal. Thyroïde, hypophyse, hormones androgènes ou prolactine anormales peuvent expliquer une chute de cheveux. Ce type de troubles hormonaux se retrouve plus fréquemment chez les femmes issues du basin méditerranéen. Un bilan sanguin permettra de vérifier les taux de ces différentes hormones.

Des solutions pour une chevelure de rêve


1. Si vous avez l'habitude de manquer de fer comme de très nombreuses femmes, il sera peut-être nécessaire de prendre un complément alimentaire. Il existe également des compléments alimentaires créés pour améliorer la santé de vos cheveux.

2. Evitez le stress et récupérer si vous avez été particulièrement fatiguée. Votre dermatologue pourra vous prescrire une lotion qui s'applique sur la racine des cheveux et augmente leur vitesse de croissance.

3. Comme de nombreux cheveux tombent lors des shampoings, les femmes sujettes aux pertes de cheveux importantes évitent souvent de trop se laver les cheveux. Mais attention, un excès de sébum sur le cuir chevelu va stopper la repousse des cheveux. Il est donc important d'avoir une bonne hygiène capillaire.

4. Améliorez la micro-circulation de votre cuir chevelu en demandant à votre copain de vous masser le cuir chevelu. Enfin, une bonne excuse pour se faire chouchouter.

5. De nombreux soins spécifiques existent sur le marché. Kérastase propose, par exemple, tout un programme anti-chute. Shampoing densifiant, ampoules de lotion pour freiner la chute, soin densifiant et compléments alimentaires sont proposés pour lutter contrer la perte de cheveux.




 

  © Realisation.be